ABCompteur : compteur gratuit

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2019

BTS1 : les mots qui n'existent pas...

Dans le cadre d'un exercice d'écriture d'invention, les BTS1 design graphique ont imaginé des mots qui n'existent pas... mais qu'on aimerait tellement pouvoir utiliser !

En voici une petite sélection, dont une série du type "mots-valises" puis d'autres  inventions variées et un petit bonus final "spécial profs"... ;-)

***************************

tarticulture : désigne le fait d'étaler complaisamment sa culture ou son "vernis" culturel.   Eloïse

fauxlowers : se dit d'une personne qui vous suit sur les réseaux sociaux pour de mauvaises raisons. Mathieu

alcoolyte : partenaire de beuverie... Zoé

chauquette : combo "chaussettes-claquettes" particulièrement adopté par les habitants d'une grande ville du Sud de  la France surnommée "la cité phocéenne". Zoé

manifluençable : personne à la fois influençable et manipulable.  Julie

flemmandise : personne d'un telle paresse qu'elle en fait une gourmandise.  Lisa

râlade : réunion de personnes habituées à râler.  John

pastisan : militant de la cause du pastis. Marie-Claire

originaliste : qui se montre particulièrement original dans toutes ses activités. Clément

netflixosaure : se dit d'un adepte des plus anciennes séries diffusées sur Netflix. Nicolas

branlacouille : personne qui fait rien d'autre que s'en battre les c.... Nicolas

desserteur(trice) : celui (celle) qui déserte la table au moment du dessert ou qui refuse toujours la carte des desserts au restaurant ou qui choisit toujours entrée/plat plutôt que plat/dessert. Mathieu

fromaddict : amateur de fromages jusqu'à l'addiction. Mathieu

eructaflence : consiste à rôter et à péter en même temps, involontairement ou volontairement (ce qui n'est pas à la portée de tout le monde). Julie

colorrieur(se)  : pratique en riant ou pour rire d'une activité incluant des couleurs (peinture, coloriage etc.). Emilie 

babyphobe : qui a la phobie des bébés (les siens ou ceux des autres). Emilie

s'envitrer : se planter la gueule dans une vitre qu'on n'a pas vue. Baptiste

rhuminer : penser la condition humaine après quelques verres de rhum. Zoé

**********************

Bonus : quelques trouvailles "spécial profs" ;-) made by the prof...

graphomaniaque : étudiant qui dessine pendant tous les cours, notamment celui de "culture générale".  

altercursif : étudiant qui fait toujours dans un cours ce qui est demandé dans un autre cours. 

brainphoneur : étudiant (ou toute autre personne) qui cherche systématiquement la réponse à une question dans son téléphone. 

étugland : étudiant qui n'a pas qu'un poil dans la main... 

étuvore : désigne le comportement d'un étudiant particulièrement friand de tous les savoirs.

étudiantesque : désigne le comportement d'un étudiant considéré comme le pire possible.

étudiantissime : désigne le comportement considéré comme le meilleur possible.

 

 

 

 

 

 

 

 

03/10/2016

Je me souviens...

Dans le cadre de l'étude du premier thème de culture générale (programme examen), les étudiants de BTS2 ont écrit une dizaine de "Je me souviens..." à la manière de Georges Pérec dans son livre de 1978 et de son énumération de  480 courts souvenirs, . En voici quelques-uns...

Je me souviens de ma première visite chez Ikea.

Je me souviens de ma grand-mère quand elle se souvenait.

Je me souviens de la première fois où je suis monté à vélo. C'était pas très assuré mais j'avais pédalé et j'étais libre.

Je me souviens des fraises des bois que l'on ramassait pour faire des confitures.

Je me souviens d'un hiver en Lozère, dans la maison de ma grand-mère, de la charcuterie et du fromage du pays, de la cueillette des champignons dans nos propres bois.

Je me souviens de la première fois où j'ai vu la mer.

Je me souviens de mon premier jour seul à l'école.

Je me souviens des chansons qu'on chantait à tue-tête dans le jardin.

Je me souviens de mon prof de math au collège qui avait comme tic de dire "hein" dans toutes ses phrases.

Je me souviens de l'odeur d'adoucissant envahissant mes draps et me rappelant, petite enfant, câlinant un doudou sentant la même odeur.

Je me souviens du costume de fée au carnaval de la maternelle que ma mère avait spécialement cousu pour moi.

Je me souviens de la frayeur que j'avais eue en voyant "La petite sirène" pour la première fois au cinéma.

Je me souviens de Marius, mon chien en bois rouge à roulettes, que je trainais partout.

Je me souviens du goût de la fleur d'oranger qui parfumait les crêpes.

Je me souviens des bottes de pluie que nous allions chercher dans le garage et mettions ensuite pour patauger dans la rivière et attraper les grenouilles.

Je me souviens des premiers cours d'histoire de l'art.

Je me souviens de mon accident avec l'auto-école.

Je me souviens des bêtises de mon enfance.

Je me souviens du feu de camp au bord de la rivière.

Je me souviens de l'odeur prenante de l'eau de rose que m'appliquait ma grand-mère lorsque j'étais malade.

Je me souviens de mon premier album de musique : "Discovery" de Daft Punk.

Je me souviens du doudou de mon frère que ma mère a jeté par la fenêtre de l'appartement en secouant les draps.

Je me souviens de l'odeur du lait pour le corps de ma mère, l'odeur de l'été, l'odeur des câlins, l'odeur du soleil. 

Je me souviens de la bataille de glaçons avec ma soeur.

Je me souviens des dessins animés que nous regardions avec ma soeur et mon frère, tous les trois avec un biberon.

Je me souviens qu'un jour j'ai enterré des jouets dans le jardin de ma grand-mère pour les retrouver plus tard.

 

 

 

01/12/2015

BTS 2 : Philo projet de synthèse.

Questions-titres des dossiers de philo pour l'épreuve de projet de synthèse :

Peut-on penser en vrac ?

L’art est-il un produit de consommation ?

La conscience écologique est-elle naturelle ?

A-t-on besoin des musées ?

Comment définir l’identité d’un bâtiment ? 

Peut-on parler d’éducation animale ?

La culture construit-elle l’avenir ?

La musique est-elle un langage ?

Que nous dit le feu ?

L’enfant est-il philosophe ?

Peut-on parler de conscience animale ?

Est-il possible de paraître ce que l’on est ?

Peut-on définir une culture du partage ?

L'animation a-t-elle un âme ?

Est-il légitime de dire « art de rue » ?

Qu’est-ce qu’on échange ?

Un musée a-t-il vocation à être moderne ?

Pourquoi se souvenir ?

Peut-on faire la psychanalyse du cheval ?

Qu’est-ce que la valeur ?

Le bois a-t-il du sens ?

Un objet peut-il être sans qualité ?

La BD est-elle l’un des beaux-arts ?

 

02/10/2015

Philosophie Minuscule

Le prof invente le concept de Philosophie Minuscule...

Le premier manifeste est en ligne ICI !!!

16/09/2014

Les rêves des étudiants...

Les étudiants de BTS 2 partagent quelques-uns de leurs rêves ... dans le cadre du thème de culture générale "Cette part de rêve que l on porte en soi"... A lire ci-dessous (commentaires).

La culture... en BTS 1

Qu est-ce que la culture ? Lisez ci-dessous (commentaires) les réponses des étudiants de BTS1 après une première synthèse commune faite en classe...

04/11/2013

BTS 2 : Petite poucette par Michel serres

A lire ici en pdf

http://epicurienhedoniste.blogspot.fr/2013/02/petite-pouc...

30/01/2011

Pour les MANAA et BTS ...

A voir !!!  Entre la pub et l'installation in situ en milieu urbain...

Cliquez ici !

07/04/2006

BTS : discussion "recousue" : "ordre et désordre"

Dans un livre publié en 1988, Georges Balandier se propose de faire le point sur les relations que les hommes et les sociétés entretiennent avec une notion souvent présentée de manière péjorative : le désordre. Parcourant l’histoire des civilisations et des idées, il propose en définitive un éloge du mouvement et du désordre qui l’accompagne. Peut-on le suivre dans cette réflexion ? Comment trouver un équilibre entre un ordre nécessaire et un désordre inévitable ? Il s’agira, finalement, de montrer que le mouvement est porteur de vie et de création.

Lire la suite