ABCompteur : compteur gratuit

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2017

BAC PHILO 2017 : série ES

Sujet dissert 2 :

Une oeuvre d’art est-elle nécessairement belle ?

Un sujet vraiment classique ! et toujours intéressant ! Vous ne devriez pas avoir eu de gros problèmes.

1° Il fallait d'abord rappeler le lien entre l'art et la beauté, donc montrer que a priori une oeuvre d'art doit être belle (conception antique perpétuée depuis la Renaissance dans la culture occidentale).  Tradition que l' on retrouve dans les réactions du public encore aujourd'hui, mal à l'aise devant des oeuvres dont on ne verrait pas la "beauté".

Les canons de l'antiquité qui vont de pair avec les règles de l'art...

Commenter le "nécessairement" : quelle est la nature de cette nécessité ? Justification du travail artistique ? Expression d'un beau divin (ou idée pure) ? Besoin d'échapper à la laideur de la réalité ?

2) Mais évidemment se pose la question de ce "beau" dont l'oeuvre serait le dépositaire.

Quel "beau" ? Le beau universel de Kant ?Quels "canons" ?

En montrer la relativité, culturelle, historique... jusqu'à la remise en cause de ce "beau"...

Dans l'art moderne (occidental) l'oeuvre se désolidarise de cette "nécessité". L'oeuvre n'est plus nécessairement belle, là n'est plus son essentiel. Le "beau" devient même un repoussoir. L'oeuvre fait primer d'autres fonctions et d'autres "essences" que ce "beau" devenu suspect...

3) Répondre avec fermeté : non, l'oeuvre d'art n'est pas nécessairement belle ! Quelle est alors la "nécessité" de l'oeuvre ? Pour l'artiste, justement c'est qu'elle lui semble nécessaire (il ne peut pas ne pas la faire). C'est cette "nécessité" qui est belle ! Pour le regardeur, spectateur, c'ests aussi une nécéssité : le besoin d'art pour combler (supporter, exalter  ?) sa vie... C'ets cela aussi qui est beau...

Donc une oeuvre est nécessairement belle mais pas par ses formes mais parce qu'elle existe.

Cela ne veut pas dire que toutes les œuvres sont nécessairement belles : l'esthétique individuelle, le "goût" nous rendra  certaines ouvres plus "aimables", plus "nécessaires", donc plus belles...

Commentaires

"une oeuvre d'art doit-elle nécessairement être belle ?"
pas de réponses mais des pistes, faites le test : http://www.almanart.org/spip.php?article544
et : inadmissible que des enseignants tombent au niveau Bac dans le populisme de l'adverbe : "doit" déjà implique la nécessité, "nécessairement" est donc inutile ; merci de prémunir nos jeunes de ce langage commercialo-journalistico où tout est "excessivement" important, "très" concret, "absolument" primordial, y compris les savonnettes…
Georges Maisonneuve, Réd en chef d'Almanart

Écrit par : Maisonneuve | 15/06/2017

Écrire un commentaire