ABCompteur : compteur gratuit

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2016

Manaa : concours de haïkus...

Paris mis à nu

Cigarette et écouteur

J´aime toutes ses rues 

Jules 1

 

Grasse matinée 

Le chat n'en a pas voulu

Gagne un coup de pied au cul

Allan 2

 

Regardant la télévision

Le chat miaule

Il est l'heure

Laura 3

 

L'hiver énerve

Le caméléon

Blanc de rage

Vincent 4

 

La lumière transperce ma fenêtre

Et répand sur le sol

Un tapis doré

Mathilde C. 5

 

Le bruit du vent

S'engouffre au creux

D'une âme amoureuse

Alexandre 6

 

Le soleil disparaît

L'eau devient plate

Les oiseaux chantent encore

Florine 7

 

Devant le mur

Je cherche ses défauts

Lumières, ombres, reliefs

Anna 8

 

Le vent souffle fort

Que je suis fière !

En haut de ma colline

Marylou 9

 

La terrasse du café

Dessine les sourires

De parfaits inconnus

Caitlin 10

 

Lorsque je marche

J'abandonne le passé

Je ne fais qu'avancer

Yann 11

 

Un tapis de feuilles

Recouvrira peu à peu

Ces beaux jours d'été

Amandine 12

 

Allongée sur l'herbe

Mes yeux se balancent entre

Les étoiles et tes yeux

Loïs 13

 

Je croque la vie à pleines dents

Comme une montagne

De Ferrero rocher

Lucas M. 14

 

J'ouvre la porte

M'assois paisiblement

C'est la délivrance

Lucas P. 15

 

Un thé chaud et sucré

Une froide journée

Ma voix enrouée

Carla 16

 

Aveuglé par le soleil

Ses rayons indiscrets

Pèsent sur moi

Margaux 17

 

L'arbre s'effeuillant

Tendu face au vent

Continuera d'être vivant

Laurène 18

 

Des champs colorés

Des milliers de fleurs

Et un seul bouquet

Estelle 19

 

Les oiseaux viennent avec le printemps

Si heureux

Si bruyants

Zixuan 20

 

Une bouteille de vin entamée

Une balade nocturne

Les nez s'empourprent

Iselys 21

 

 

 

 

 

 

 

 

01/12/2015

BTS 2 : Philo projet de synthèse.

Questions-titres des dossiers de philo pour l'épreuve de projet de synthèse :

Peut-on penser en vrac ?

L’art est-il un produit de consommation ?

La conscience écologique est-elle naturelle ?

A-t-on besoin des musées ?

Comment définir l’identité d’un bâtiment ? 

Peut-on parler d’éducation animale ?

La culture construit-elle l’avenir ?

La musique est-elle un langage ?

Que nous dit le feu ?

L’enfant est-il philosophe ?

Peut-on parler de conscience animale ?

Est-il possible de paraître ce que l’on est ?

Peut-on définir une culture du partage ?

L'animation a-t-elle un âme ?

Est-il légitime de dire « art de rue » ?

Qu’est-ce qu’on échange ?

Un musée a-t-il vocation à être moderne ?

Pourquoi se souvenir ?

Peut-on faire la psychanalyse du cheval ?

Qu’est-ce que la valeur ?

Le bois a-t-il du sens ?

Un objet peut-il être sans qualité ?

La BD est-elle l’un des beaux-arts ?

 

02/10/2015

Philosophie Minuscule

Le prof invente le concept de Philosophie Minuscule...

Le premier manifeste est en ligne ICI !!!

22/09/2015

Le prof PUBLIE !!!

Pour ceux à qui ça aurait échappé...  le prof rappelle la publication de cet excellent récit d'une marche de 365 km sur le GR2013... Eloge de la marche et démarche littéraire : indispensable carnet de marche en mots et en images... Un Stevenson des Bouches-du-Rhône... A découvrir ICI  !!!

 

En vente partout !!!!!!!

15/09/2015

BTS 1 : La culture...

Qu´est-ce que la culture ? Après un travail collectif  (mind map) et une première synthèse, les étudiants rédigent ci-dessous (commentaires) une définition brève tenant compte du travail préliminaire mettant en évidence trois dimensions de la culture : savoir/mode de vie, individuel/commun, héritage/conquête.

A vous de juger la meilleure formulation définitive...

BTS 2 : " Mon objet préféré..."

 

Dans le cadre du cours de Culture Générale et du thème (au programme) de "l'objet", les étudiants ont répondu à la question suivante : "Quel est votre objet préféré ? " (réponse argumentée en 100 mots maxi).

Découvrez ci-dessous (commentaires) ce qu'ils ont répondu...

17/06/2015

Correction bac philo ES 2015

L'artiste donne-t-il quelque chose à comprendre ?

Ci-dessous une première correction à chaud (et très vite, comme une sorte de premier brouillon, volontairement sans références), une première base de réflexion...

Intro : l'artiste donne (ou échange) mais que donne-t-il ?La question pose la spécificité de ce langage qu'est l'art ? Que puis-je comprendre de l'art ? Est-ce expliquer ou partager ?

I) Que puis-je comprendre dans l'œuvre d'art ?

1)Je comprends de manière sensible, au sens propre : esthétique. Je reçois par les sens, et c'est une expérience à nulle autre pareille.

2) Je comprends de quoi il s'agit : ceci est une œuvre, et voici ce qu'elle montre, ce qu'elle raconte...

3) Je comprends un propos : thème, tonalité, message... sur moi, sur l'homme, sur le monde...

 Conclu provisoire : l'artiste nous donne tout cela à comprendre.

 II) Les limites de cette compréhension. L'artiste nous donne à comprendre mais est-ce compréhensible...

1) Comprendre, est-ce expliquer ? Ce savoir n'est pas déchiffrement scientifique mais une explication d'un autre ordre.

2) On peut ne pas comprendre et pourtant ce n'est pas rien : voir l'art contemporain par exemple.

3) Il n'y a rien à comprendre mais à apprendre. On passe d'un contexte culturel à un ressenti individuel par le langage particulier de l'art.

 III) Je comprends l'art c'est à dire : je le prends avec moi. L'artiste donne à prendre.

1) Une expérience inédite : je ne sais pas si je comprends mais je prends. Quelque chose se passe et peut durablement rester en moi. 

2) Il se peut que l'artiste donne à comprendre mais il ne maîtrise pas l'effet de son art qui peut se révéler bien plus qu'une simple "compréhension".

3) L'artiste donne à prendre la beauté, qui ne se comprend pas mais que je réinvente en fonction de divers critères.

 Conclusion : en s'exprimant de sa singulière manière, mêlant les langages et inventant certains alphabets ou systèmes de signes (une sémantique), l'artiste donne (et parfois se donne) mais surtout il partage. Plutôt que quelque chose à comprendre c'est quelque chose à prendre. Ce "quelque chose" n'est pas clairement défini (donc compris) mais garde une valeur particulière. En retour le récepteur exprime sa manière d'être envahi (pris) par une œuvre. Cet échange n'a pas de prix...puisqu'il peut m'aider à mieux me comprendre et à mieux vivre. Je sais peut-e^tre davantage ce que je suis et ce que nous sommes. La réside la véritable "compréhension" de l'art.

 

13/04/2015

Term L : "un livre sur rien"...

ICI un lien intéressant vers une correction pour un sujet conçu à partir du fameux projet de Flaubert qui  voulait écrire "un livre sur rien"...

11/04/2015

Term ES Philo : Important !

Cliquez dans la colonne de droite sur Term ES...

Cherchez dans les notes les corrections en plans détaillés sur les sujets suivants :

Suffit-il d'avoir le choix pour être libre ?

Peut-il y avoir liberté sans loi ?

 

 A lire de près, en tant que cours sur la liberté, le droit, et comme exemples pour la méthodo de la dissert.

10/03/2015

Term L : Bovary, romantisme et réalisme...

Ici un lien vers la question du romantisme dans le roman de Flaubert...

 

Et ici les extraits intéressants...