ABCompteur : compteur gratuit

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2012

Term ES 1 : dissert de philo...

Comme convenu voici ci-dessous un plan "détaillé" (et en partie rédigé) sur le sujet que nous avons commencé à voir en classe... 

********************************************

Peut-il y avoir liberté sans loi ?


 I)              Que serait liberté sans loi ?

 

1)   La liberté est perçue d’emblée comme refus de la loi, donc la liberté est forcément sans loi. Toute loi est contrainte donc limitation de ma liberté. La liberté est sans loi, par essence. La liberté n’a pas besoin de lois. La liberté meurt là où la loi apparaît. Il y a donc nécessairement liberté sans loi puisque qu’avec la loi il n’y a plus de liberté.

 

 2)   Mais quelle est cette liberté sans loi ? A quoi « ressemble-t-elle » ?  Est-ce un état naturel, la vérité de l’homme avant les contraintes des lois de la cité ? Est-ce l’homme d’avant la propriété, ce « funeste hasard » qui l’a corrompu en réclamant des lois ? Cet homme naturellement libre, rousseauiste, n’est-il pas un mythe, celui du « bon sauvage » ?  Car même le tahitien du  Supplément au Voyage de Bougainville  (Diderot), au-delà d’un apparente liberté de mœurs, vit dans un cadre très hiérarchisé par les lois de la tribu, de la tradition…

 

3)   Cette liberté sans loi n’est-elle pas anarchie, donc désordre qui empêche la liberté de certains par l’emprise d’une autre loi, plus élémentaire, celle du « plus fort » ? Quelle est la liberté de l’agneau face au loup dans la fable de La Fontaine ? La loi est alors la réponse à ce besoin de sécurité et d’égalité que chacun réclame. De Gaulle, citant Péguy : « L’ordre, et l’ordre seul, fait en définitive la liberté ».  La liberté sans loi n’est plus liberté, mais servitude. La loi est donc nécessaire…

 

 II)            La loi nécessaire à la liberté.

 1)   La loi, même imparfaite, même parfois injuste, permet la paix qui est « souverain bien » (Pascal).  Selon Hegel « Le droit est le royaume de la liberté réalisée ». Sans droit la liberté reste un concept vide. La loi garantit les libertés élémentaires de l’homme : les droits de l’homme fondés sur le droit à une liberté « inaliénable ».

 

2)   La loi permet le Contrat social  (Rousseau) par lequel chacun accepte « l’aliénation totale de chacun à tous ». Cette « liberté conventionnelle » permet d’éviter les  affres de la liberté naturelle sans tomber dans la servitude (aliénation à une loi non prescrite par soi-même).

 

 3)   Mais la loi peut aussi être une aliénation si ce contrat tourne au profit d’une autorité supérieure qui confisque la liberté de chacun. Pour éviter la « guerre de tous contre tous » Hobbes fait de l’Etat un Léviathan qui risque de devenir « le plus froid des monstres froids » (Nietzsche). La loi peut et doit contribuer à la liberté, mais elle ne suffit pas à la garantir. Faut-il penser pour autant, comme Max Stirner, que « Tout Etat est despotique » ? Ou faut-il plutôt concevoir commenr la loi (pour tous) peut se concilier à la liberté (de chacun) ? La loi est nécessaire mais la loi seule n’est pas suffisante.

 

 III)          La loi est nécessaire mais non suffisante à la liberté.

 1)   L’Etat est garant de ma liberté mais doit se fonder sur des lois justes. Or, comment déterminer une loi juste. Pas de « véri juris » selon Pascal qui constate que « Vérité en-deçà des Pyrénées, erreur au-delà » ? Comment déterminer une « équité » qui garantisse la justice sans léser la liberté ?  La loi doit être légitime pour que je prenne la liberté de la respecter. Il faut cependant peut-être accepter des lois imparfaites pour garantir une certaine paix sociale qui est aussi garantie de ma liberté. Ce sont des hommes qui donnent des lois aux hommes, et non des dieux…  Mais on peut penser aussi que les  hommes, et eux seuls, doivent donc se doter d’outils pour que la loi soit jugée non seulement nécessaire mais légitime.

 

 2)   La loi est nécessaire mais il faut aussi garder la liberté de « surveiller » cette loi. Nécessité d’une séparation des pouvoirs (Montesquieu) qui ne donne pas à l’Etat tous les pouvoirs. Nécessité aussi de contre-pouvoirs  (aujourd’hui : médias, associations etc…) qui surveillent la question des libertés individuelles dans un cadre qui n’est pas exclusivement judiciaire (ex : CNIL : Commission Nationale Informatique et Libertés, DAL : Droit Au Logement).  Il doit y avoir loi et liberté, à condition de penser aussi en termes d’éthique qui « ajuste » l’un et l’autre (ex : liberté de faire des performances sportives, lois anti-dopage… liberté de recherche scientifique, comités de bioéthique et lois qui en découlent…).Cette « éthique » qui établit un lien entre liberté et loi, on doit aussi la poser pour  l’individu…

 

 3)   Pour chaque individu, la loi n’est liberté que si elle rend chacun autonome, c’est à dire libre de penser sa morale en tant que règle applicable à tous.  Kant appelle cela « l’impératif catégorique » : il faut agir comme si la maxime de notre action devait être érigée par notre volonté en loi universelle. Chaque homme doit pouvoir se considérer comme l’auteur de la loi morale. L’autonomie c’est être soumis à sa propre législation, qui doit être universalisable. Nul autre que moi-même, en tant qu’être raisonnable, ne m’impose cette loi. Il ne peut y avoir liberté sans loi, à condition que la source de cette obligation soit moi-même et que cette loi puisse concerner tous les hommes…

 

 En guise de conclusion…

Marc Aurèle, un empereur romain et philosophe stoïcien (disciple l’Epictète) :

« Autre propriété de l’ âme raisonnable : l’amour du prochain, la véracité, la conscience, la croyance qu’il n’y a rien de plus précieux qu’elle, ce qui est aussi la caractéristique de la loi : ainsi donc, il n’y a pas de différence entre la raison droite et la règle de justice ».

 

 Si certains ne se souviennent plus de la fable de La Fontaine...  Cliquez ici

 

 


25/09/2011

Philo ! A voir absolument !

En guise de complément à la correction du sujet sur le hasard, n'hésitez pas à écouter cette remarquable émission  ( 25 minutes), même si vous décrochez parfois : ce n'est pas grave, imprégnez-vous !!!

 

 

16/06/2011

Pour les futurs Terminale L !

Vous trouverez en colonne de droite les œuvres au programme en littérature pour l'année 2011/2012.

En cliquant dessus vous pouvez accéder au site d'Amazon et les acheter en ligne si vous le voulez.

MAIS ATTENTION : ne pas acheter encore le recueil de Philippe Jaccottet, car je n'ai pas encore choisi l'édition.

En revanche il faut  se procurer le DVD du film "Tous les matins du monde" qui est au programme également.

Pour la rentrée il faudra avoir lu le roman de Quignard et vu le film. C'est impératif.

Rendez-vous en septembre. Bonnes vacances !

30/01/2011

Term L : les vanités

Deux exemples de vanités mais qui ne sont pas des natures mortes...

 

vanité bis.jpg

vanité.jpg

Pour les MANAA et BTS ...

A voir !!!  Entre la pub et l'installation in situ en milieu urbain...

Cliquez ici !

16/01/2011

Term L : Baugin le peintre

Ici un lien pour voir la "vraie" peinture de Baugin (conservée au Louvre) et lire un court devoir sur ce personnage dans Tous les matins du monde.

06/01/2011

MANAA : une ville poétique...

Voilà un exemple de ce qui aurait pu être une réponse possible au travail sur "une ville poétique"...

Superbe ! Cliquez !

 

22/12/2010

BTS 1 : liste de livres

Vous lirez au choix l'un des livres suivants :

Fahrenheit 451    Ray Bradbury

 Les fourmis Bernard Werber

 Le parfum Patrick Suskind

 Les fleurs bleues Raymond Queneau

La vie devant soi Romain Gary

 Le meilleur des mondes Aldous Huxley

 Soie  Sébastien Barrico

 Ravage Barjavel

 Pourquoi j’ai mangé mon père Roy Lewis

La ferme des animaux  Orwell

Le vieux qui lisait des romans d’amour  Sepulveda

 L’homme qui rétrécit   Richard Matheson

 Le baron perché  Italo Calvino

 La fée carabine  Daniel Pennac

 Une ardente  patience  Skarmeta

 

 

 

 

 

14/12/2010

Les copains...

Juste pour tenir compagnie à mon singe qui, depuis plusieurs années sur ce blog... s'interroge...

 

157089_1759615998620_1485634592_1964114_7883938_n.jpg

(cliquez pour agrandir)

 

 

13/12/2010

Les "villes impossibles" des MANAA...

Voici les plus réussies parmi les "villes impossibles" demandées aux MANAA. Rappel de l'exercice : en utilisant exclusivement la technique du collage, imaginer une ville qui serait à la fois Paris, Venise, et New-York... Cliquez sur chaque image pour l'afficher en grand !

IMG_1207.jpg

 

 

IMG_1208.jpg

 

 

  IMG_1209.jpg

 

 

 

 

 

 

IMG_1210.jpg

 

 

 

 IMG_1212.jpgIMG_1211.jpg

 

 

 

 

 

IMG_1213.jpg

 

 

 

 

 

 

De haut en bas et de gauche à droite : Marion Buffa, Léa Boudou, Lauren Voltz, Manon Benedetto, Elisa Raffy, Camille Chenin, Elytis Rinaldi.