ABCompteur : compteur gratuit

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2020

Term ES Philo 5 mai

Bonjour !

Cet après-midi je vous propose un exercice un peu atypique, en tout  cas peu "scolaire". 

Profitons de la liberté que nous offre cette fin d'année un peu (très) particulière. 

La philosophie se formule essentiellement par les mots : essais philosophiques, littérature (tous les genres), dialogues, débats, conférences. Mais elle peut aussi exploiter la communication visuelle. Images fixes (de types divers), films, séries, peuvent être les supports de messages philosophiques.

Je vous propose aujourd'hui deux images fixes qui m'ont interpellé par la pertinence de leur propos. Elles ne sont pas de pures images (on dit alors "icônes") puisqu'elles comportent aussi une partie linguistique. Les mots et les images sont souvent associés.

Elles sont très différentes. L'une est de tonalité humoristique. L'autre est didactique. Mais dans les deux cas il me semble que le message philosophique est intéressant. 

Je vous demande donc de commenter ces deux visuels en mettant en évidence le message philosophique sous-entendu par chacune de ces images.Vous pouvez exploiter les notions faites avec Mme W. ;-) ou faire un lien avec les textes lus la semaine passée.

Vous rédigerez une dizaine de lignes (maximum) pour chaque image. Essayez de soigner votre expression. Zéro faute exigé.

A envoyer avant 16 h à cette seule adresse : ygerbal@stjomaristes.com

On se retrouve mardi prochain pour de nouvelles aventures philosophiques ! 

YG

 

                                                                                IMAGE 1 

philodocteur.jpg

 

 

IMAGE 2

goood.jpg

 

 

 

 

 

BTS 5 mai Dernières nouvelles...

BONJOUR !

Je suis désolé mais les infos données ce matin n'étaient pas claires du tout...

J'ai oublié de supprimer un post rédigé avant le dernier.

Je suis totalement accaparé par les dossiers de demande en DN MADE.

ET j'ai des petits soucis perso.

Je tiens donc à m'excuser de ce "cafouillage" inhabituel. 

DONC je vous suggère bien de lire les deux articles cités dans le post ci-dessous et de regarder la vidéo (voir aussi ci-dessous).

Notre rendez-vous ZOOM est bien reporté quant à lui à mardi prochain ! 10h30.

J'espère que vous serez nombreux à ce rendez-vous.

A bientôt.

YG

04/05/2020

BTS 5 mai

Bonjour !!

Content de vous "retrouver", même s'il est bien frustrant de ne pas vous rencontrer vraiment.

J'espère que vous vivez cette période sans trop de difficultés même si je sais que rien n'est facile et que vous devez vous poser bien des questions. Ca tombe bien : la philo aussi pose des questions ! ;-) Et elle propose des réponses, des pistes qui ne sont pas que théoriques. 

Vous avez déjà réfléchi  aux liens entre cette crise et la pensée philosophique. 

Je vous propose de continuer mais  cette fois en compagnie de philosophes actuels qui donnent leurs points de vue sur ce présent à la fois anxiogène et stimulant.

Je vous demande donc de lire deux interviews dans un remarquable journal suisse qui s'appelle LE TEMPS.

Vous allez vous livrer à l'exercice qui consiste à repérer les "problématiques" que ces deux philosophes mettent en évidence dans leur analyse de la situation actuelle. 

Cela prendra la forme de questions que vous allez lister, qui ne seront pas forcément les mêmes que celles de l'intervieweur mais celles auxquelles aboutissent les deux philosophes dans leurs réponses.

La première interview (André Comte-Sponville) n'est pas passée inaperçue parce qu'elle propose un point de vue un peu discordant par rapport à ce qui "se dit" (et il s'en dit beaucoup) dans les medias ou réseaux sociaux.

Vous pouvez bien sûr ne pas être d'accord ! Je vous demande seulement de comprendre sur quoi le philosophe fonde son analyse, quels sont ses arguments.

A lire ICI

Une deuxième interview (Dominique Bourg) aborde la question sous un angle plus écologique et plus "économique" (mais c'est bien un philosophe qui parle). Ce devrait donc être intéressant pour vous dans cette section ES. Faites le même travail de lecture, de compréhension, de relevé des notions abordées et des "problématiques". 

C'est à lire LA

Complétez avec une VIDEO,  un numéro de l'émission "Street philosophy" que vous connaissez déjà (sur le thème de l'existentialisme). Cette fois-ci on y évoque "l'ascèse" et le minimalisme philosophique. C'est un sujet que nous avons déjà abordé plusieurs fois parce qu'il me paraît toujours intéressant. Il peut nous donner des idées, des envies, pour imaginer une vie différente pour l'après-confinement ou au moins d'y apporter des changements. On y parle notamment de "Diogène le cynique" qui est mon philosophe "fétiche", et on y retrouve le "retour aux forêts" comme "recours" contre une modernité devenue insupportable, autre sujet souvent évoqué en cours (Thoreau, Onfray)... 

Pour la vidéo, c'est ICI

ENSUITE, j'avais prévu de refaire un petit rendez-vous ZOOM mais je suis totalement accaparé par les dossiers de recrutement pour l'an prochain...

Donc je vous propose de reporter ce rendez-vous à la semaine prochaine, le 12 mai à 10H30. Je vous enverrai le lien pour cette réunion.

En attendant ce premier jour "déconfiné" mais toujours à distance, je vous souhaite force et courage...

Yves Gerbal

 

03/05/2020

UTL "Qu'est-ce qu'on garde ? " le 4 mai

Bonjour,

D'abord un hommage... à un grand écrivain disparu il y a peu : Luis Sepulveda (Chili).

  1. Un ami colombien a enregistré la lecture de l'incipit de "Le vieux qui lisait des romans d'amour" (son roman le plus célèbre, culte pour de nombreux lecteurs) en espagnol et j'ai "doublé" cet audio en français... 

J'en ai profité pour l'ajouter immédiatement dans notre bibliothèque, catégorie "littérature hispanique". Nous l'avions oublié ! 

Pour écouter, c'est ICI

Ensuite, je vous repropose le travail suggéré la dernière fois car personne n'avait réagi... ce qui est tout de même frustrant. 

DONC :

1) Proposez une oeuvre pour la catégorie XXIème siècle, avec une argumentation en 5 lignes maximum.

Ecrivez cela en-dessous de cette note, dans la partie "commentaires". Je rappelle qu'il suffit de donner son adresse mail (passez la case "URL").  

2) Proposez votre liste des 21 livres, la liste "ultime", toutes catégories et toutes époques confondues !!! La plus difficile. Imaginez que vous ne deviez VRAIMENT garder que 21 livres !!! Envoyez la moi par mail à l'adresse yves.gerbal@orange.fr

J'intégrerai chacune de vos listes dans cette catégorie où nous ne trancherons pas. Il y aura autant de listes que de propositions.

3) Vous avez dû remarquer que j'ai changé la présentation du blog. Celui-ci permet de mettre des images en bandeau et que l'on peut faire défiler comme un diaporama. J'ai mis pour l'instant des images prises sur internet et... une étagère de ma bibliothèque (consacrée à Camus et Montaigne, mes deux "maîtres").

Prenez en photo votre bibliothèque, ou équivalent chez vous. Envoyez moi l'image et j'essaierai de l'ajouter pour enrichir le diaporama. 

VOILA... je compte vraiment sur vous cette fois ! 

Pour le dernier cours (18 mai) peut-être aurons-nous le "droit" de nous rencontrer... Ce serait tellement mieux...

Si ce n'est pas le cas je vous propose d'ici là de voir si vous pouvez télécharger l'application-programme ZOOM (visioconférence) et de me le dire. Nous pourrions alors organiser une dernière séance "de visu". Je vous enverrai un mail et il suffira de cliquer sur le lien à l'heure de la réunion. C'est vraiment simple.

Cordialement.

Yves Gerbal

 

 

 

30/04/2020

DN MADE 30 avril.

Bonjour !

Après ces "vacances" un peu particulières, comme tout ce que nous vivons en ce moment, je vous propose de continuer notre travail à distance  en soulignant une fois encore ce que cela peut avoir de positif : autonomie, responsabilisation, organisation, motivation etc...

Ne minimisons donc pas tout ce travail effectué ! Bien au contraire ! Pas de cours "magistral" mais un travail personnel qui sera peut-être mieux intégré, mieux ingéré, mieux retenu. Le prof change un peu de rôle, et ce n'est pas plus mal. Bref, restez présents, actifs et acteurs de votre formation.

Où en sommes-nous en "Humanités" pour ce S2 ?

En Culture Générale nous mettons l'accent sur tout ce qui concerne la COMMUNICATION, souci légitime en DNMADE qui reste un design "de communication".

Nous avons défini le cadre général de toute communication (schéma et ses éléments).
Nous avons défini le SIGNE en insistant sur la distinction dénotation/connotation.

Nous avons réfléchi à une définition du SYMBOLE pour le distinguer (ou pas) du SIGNE.

Nous avons intégré SIGNE et SYMBOLE dans une réflexion plus large sur la notion de MYTHE. Notion que nous interrogerons plus tard en l'appliquant à notre monde moderne.

Nous avons cherché (rappelé) des exemples de MYTHOLOGIES (anciennes).

L'objectif est de maîtriser les éléments conceptuels d'une SEMIOLOGIE (science des signes) qui nous permet de comprendre comment fonctionnent les diverses sortes de COMMUNICATION.

Nous nous intéressons particulièrement à la COMMUNICATION PAR L'IMAGE (là encore souci légitime en DNMADE).

Nous avons déjà vu (avant le confinement) la première analyse sémiologique proposée ene 1964 par Roland Barthes.

AUJOURD'HUI je vous propose de retrouver ce document essentiel (et "historique")

Cliquez ICI

Vous trouvez un  "résumé" du texte de Barthes et cette fameuse analyse d'une pub pour... Panzani.

L'auteur du blog (Régis Dubois) propose ensuite à son tour l'analyse sémiologique de 3 autres images, dont deux pubs pour des parfums.

Vous lirez soigneusement, d'ici 15 jours, ces analyses qui permettent de comprendre comment le SIGNE fait SENS à travers la richesse de ses SIGNIFICATIONS en particulier au niveau de ses CONNOTATIONS qui renvoient à des SYMBOLES (par exemple "sexuels") voire à des MYTHES (intégrés dans une CULTURE, par exempe les "contes de fées"). 

L'objectif aujourd'hui n'est pas de me rendre un devoir mais en revanche de vous préparer à analyser deux images pour un test dans 15 jours.

L'une sera aussi une publicité pour un parfum... parce que ces images se prêtent en général partciulièrement bien à cet exercice et aussi parce que j'ai souvent travaillé sur ces images que j'apprécie particulièrement et que j'ai lontemps collectionnées.

En Philo, AUJOURD'HUI je vous propose  de consacrer le temps du cours à la lecture de deux interviews très intéressantes sur le site du journal suisse LE TEMPS.

Cela devrait vraiment nourrir votre réflexion sur le moment présent et sur notre avenir.

Vous les trouverez ICI et LA.

Comme "preuve de présence", d'ici 18H, je vous demande simplement de m'envoyer un mail (ygerbal@stjomaristes.com) en répondant aux deux questions suivantes, sans aucun développement.

Question 1 : à quel philosophe André Comte-Sponville fait-il référence pour commenter notre rapport à la mort ?

Question 2 : que désigne Dominique Bourg par l'expression "les trois camemberts" ?

La semaine prochaine je vous lancerai une invitation avec l'application ZOOM pour une session informelle (par  section, c'est à dire NUM à 14h, GRAPH à 16h) qui permettra à ceux qui le veulent d'échanger leurs état d'esprit, état d'âme, de faire le point etc... Nous pourrons aussi parler de cette analyse sémiologique que vous ferez la semaine d'après.

Vérifiez d'ici là que vous pouvez utiliser cette application ZOOM avec votre support numérique.

Je vous donnerai le lien sur le BLOG au plus tard quelques minutes avant.

Je compte sur vous.

Bon courage.

YG

 

 

 

 

 

 

 

 

12:07 Publié dans DN MADE L1 | Commentaires (1) |  Facebook

Term L. 30 avril 9h30

Complétons notre connaissance de l 'oeuvre de Tavernier en lisant l'article Wikipedia qui lui est consacré.

Faisons aussi le point sur les adaptations littéraires.

Lisez CECI

(n'oubliez pas de lire le 1er post ci-dessous)

et répondez à la question suivante :

Quels sont les thèmes qui semblent particulièrement présents dans les films de Bertrand Tavernier ? Fondez vous sur les liens donnés mais aussi sur d'autres recherches que vous pouvez faire.

Envoyez une réponse en une dizaine de lignes (rédigées) à ygerbal@stjomaristes.com  AVANT 11h.

C'est  intéresssant de mieux connaitre un cinéaste, surtout quand il est l'un des meilleurs réalisateurs français !

A la semaine prochaine. Je vous proposerai de nous "revoir" avec l'application ZOOM.

Voyez si vous pouvez bien télécharger l'application.

YG

 

 

Term L 30 avril 9h

Bonjour ! 

Les professeurs de lettres se réunissent aujourd'hui (à distance) pour mettre en place la continuité pédagogique des prochaines semaines. C'est donc comme si j'étais "absent".

Je vous propose ce matin un simple petit exercice qui va vous permettre de revenir sur les oeuvres des auteurs au programme cette année.

Vous trouverez ICI une compilation de bandes annonces de 7 films de Bertrand Tavernier.

Regardez les (on vous donne un résumé du film à chaque fois) et demandez-vous s'il y a des thèmes qui sont récurrents dans cette filmographie en apparence très variée.

Revenez sur ce blog dans 30 minutes...

Au cours de la matinée vous devrez dans tous les cas me donner une "preuve de présence" en répondant à quelques questions simples. 

28/04/2020

Term ES Philo le 28 avril 14h.

Bonjour !!

Content de vous "retrouver", même s'il est bien frustrant de ne pas vous rencontrer vraiment.

J'espère que vous vivez cette période sans trop de difficultés même si je sais que rien n'est facile et que vous devez vous poser bien des questions. Ca tombe bien : la philo aussi pose des questions ! ;-) Et elle propose des réponses, des pistes qui ne sont pas que théoriques. 

J'ai décidé de reprendre le fil de ce cours en continuant d'appliquer la démarche philosophique aux problèmes actuels. Vous avez déjà réfléchi à deux reprises aux liens entre cette crise et les notions au programme. Gardez comme convenu ces deux "devoirs" dont je pourrai tenir compte après le confinement.

Je vous propose de continuer mais  cette fois en compagnie de philosophes actuels qui donnent leurs points de vue sur ce présent à la fois anxiogène et stimulant.

Attention, ce que je vous demande n'est pas strictement du type "exercice BAC" mais pourra néanmoins être exploité après le confinement comme supports d'évaluations en vue de noter le 3ème trimestre en contrôle continu pour le dossier scolaire, déterminant pour l'obtention du diplôme. 

Je vous demande donc de lire deux interviews dans un remarquable journal suisse qui s'appelle LE TEMPS.

Vous allez vous livrer à l'exercice qui consiste à repérer les "problématiques" que ces deux philosophes mettent en évidence dans leur analyse de la situation actuelle. 

Cela prendra la forme de questions que vous allez lister, qui ne seront pas forcément les mêmes que celles de l'intervieweur mais celles auxquelles aboutissent les deux philosophes dans leurs réponses.

La première interview (André Comte-Sponville) n'est pas passée inaperçue parce qu'elle propose un point de vue un peu discordant par rapport à ce qui "se dit" (et il s'en dit beaucoup) dans les medias ou réseaux sociaux.

Vous pouvez bien sûr ne pas être d'accord ! Je vous demande seulement de comprendre sur quoi le philosophe fonde son analyse, quels sont ses arguments.

A lire ICI

Une deuxième interview (Dominique Bourg) aborde la question sous un angle plus écologique et plus "économique" (mais c'est bien un philosophe qui parle). Ce devrait donc être intéressant pour vous dans cette section ES. Faites le même travail de lecture, de compréhension, de relevé des notions abordées et des "problématiques". 

C'est à lire LA

Tout cela me semble un travail fort intéressant,;-)) moins "scolaire" que ce que nous ferions en classe, mais très formateur pour la suite de vos études. Profitez-en !!

CONCRETEMENT cet après-midi je ne vous demande pas de rendre un devoir. Je réclame simplement une "preuve de présence" : envoyez-moi AVANT 16h la réponse (sans aucun commentaire) aux deux questions ci-dessous.

Mail à l'adresse ygerbal@stjomaristes.com

Question 1 : à quel philosophe André Comte-Sponville fait-il référence pour commenter notre rapport à la mort ?

Question 2 : que désigne Dominique Bourg par l'expression "les trois camemberts" ?

Bonne lecture, et à la semaine prochaine (où je vous demanderai peut-être un travail plus important à partir de ces deux documents).

Yves Gerbal

 

26/04/2020

UTL "Belles pages" 27 avril, 10h30.

Lire, relire, délire...

Bonjour !

Pour cette dernière séance, hélas encore à distance, je vous propose d'écouter la lecture de textes  de deux écrivains de la même génération sur des thèmes identiques (ou en partie) et de pointer les points communs et les différences.

De qui et de quoi s'agit-il ? 

L'un est assez connu : Christian Bobin. Parfois réduit à sa foi "chrétienne", très présente dans ses oeuvres, cet auteur qui s'est toujours tenu à l'écart des "milieux" littéraires, donnant l'exemple même de l'écrivain "pur" et "modeste" (mais est-ce un concept crédible?)  se présente comme un artisan ou un paysan travaillant et labourant mots et phrases. Il est né en 51 au Creusot où il réside toujours. Simplicité, beauté du quotidien, sainteté laïque... Son oeuvre (chez Gallimard) raconte l'histoire de gens ordinaires dont il montre la grandeur. Ses textes sont de brefs récits ou des réflexions sur le mode poétique qui composent ses petits recueils. Je vous conseille en particulier "Donne-moi quelque chose qui ne meure pas" où il accompagne des photos d'Edouard Boubat. Magnifique livre que l'on retrouve d'ailleurs dans la "bibliothèque idéale de l'UTL" ;-) que vous pouvez retrouver en cliquant dans la colonne de gauche...

L'autre est moins connu. Il a pourtant été édité lui aussi chez Gallimard. Né à Lyon en 1947 il est malheureusement décédé en 2014. Auteur "modeste" lui aussi, mais peut-être moins "pur"... Pierre Autin-Grenier vivait près de Carpentras et j'ai eu la chance de le rencontrer plusieurs fois. Lui aussi écrit des proses brèves, récits de quelques pages aux thèmes variés mais dont les héros sont là encore des gens ordinaires quand ce n'est pas l'écrivain lui-même aux prises avec ce démon de l'écriture et avec un quotidien dont il fait un petit théâtre constamment comique. J'adore cet auteur et je le considère comme très injustement méconnu. Les titres de sa "trilogie" sont déjà tout un programme, littéraire et philosophique : "Toute une vie bien ratée", "Je ne suis pas un héros", "L'éternité est inutile". Comme Bobin, c'est en artisan amoureux de la langue qu'il cisèle ses textes. Personnellement mon livre préféré est "Les radis bleus", journal poétique où se mêlent aphorismes, notes, réflexions, anecdotes... Un "petit" chef d'oeuvre qui se trouve lui aussi dans la "Bibliothèque idéale"... 

Une fois encore, ce que je voudrais d'abord mettre en avant ici, c'est le "style". A vous de m'en parler ! Quant aux thèmes et motifs traités dans les 4 textes que je vous propose d'écouter, il y d'étonnants rapprochements à faire. A vous aussi de les repérer et de les noter.

DONC je résume ce que je vous demande.

Ecoutez d'abord le texte ICI puis le texte LA.

Comparez-les et dites-moi ce qui vous arrête (style, thèmes, propos), ou ce qui vous irrite...

Faites la même chose avec les textes ICI et LA.

Faites même l'expérience, très intéressante, de les écouter plusieurs fois : c'est un très bon test pour en évaluer la qualité (en plus de la lecture à haute voix). Quel effet produit cette lecture/écoute  répétée ? N'oubliez pas que ce séminaire s'intitule "Lire, relire, délire" ! ;-)

Ecrivez vos réactions en utilisant la partie COMMENTAIRES en dessous de cette note.

En direct ou plus tard je vous laisserai à mon tour mes commentaires. N'hésitez donc pas à revenir ! 

Vous devez simplement renseigner votre adresse email ! Pas besoin de remplir la case "URL". Rien de plus simple. Mais n'oubliez pas de cliquer en-dessous sur ENVOYER !!!

J'attends votre participation !!!

Y Gerbal

 

 

09/04/2020

DNMADE 9 avril Etape 3 (et dernière).

Etape 3 (et fin ! ) 

Vous répondrez très brièvement aux questions suivantes, sans explications ni développement, avant 19H, par mail à l'adresse   ygerbal@stjomaristes.com

1) Quel est le philosophe qui définit le vivant comme ce qui cherche à "persévérer dans son être" ? (cf podcast 1)

2) Quelle est la citation extraite des "Pensées" de Pascal qui est le support (le démarrage) du podcast philo 2 ?

3) A quel philosophe est associée la formule  "Philosopher c'est apprendre à mourir" dans le podcast philo 2 ?

4) La couleur rouge est-elle un "signe" ? Le mot "cercle" est-il un symbole ? 

5) Quelles sont les trois typographies dont parlent les 2 vidéos (blog Cavaglia) ?

6) L'image ci-dessous est-elle un signe ? un symbole ? un mythe ?

582260c68cd7a8609ebf4543cac9537c.jpg

15:51 Publié dans DN MADE L1 | Commentaires (0) |  Facebook